Historique

Historique
Stratégie
Réseaux
En voir plus
 
Prendre en compte les besoins du secteur et placer le patient au cœur du projet
Une approche globale

                                                                                  
                                                                         

 

 

Les personnes accompagnées souhaitaient pouvoir bénéficier d’un cadre pérenne et évolutif. Le réseau permet de développer les échanges entre professionnel, et accompagner de façon globale et adaptée chaque personne.


Les limites de chaque professionnel, selon ces spécificités, ouvrent de nouveaux champs avec un nouvel accompagnement : évolution de la psychomotricité à l’équithérapie ou évoluer de l’individuel vers de la prise en charge de groupe…


Ce réseau prend conscience des nouveaux besoins du secteur et place le patient au cœur
du projet.

Au delà des prises en charges, l'association met en avant les liens avec le tissu de l'economie sociale et solidaire avec un engagement d'implication locale dans les circuits courts et respectueuse de l'environnement.

Un rayonnement qui ouvre des nouveaux chemins entre l'humain et la nature en passant par le cheval.

Le réseau Né’HOM a été crée en 2012 en  région parisienne par Julie Martouzet, équithérapeute diplômée en 2010.

 Né’HOM est né de plusieurs constats du secteur sanitaire et médico-social et plus précisément en équithérapie. En effet, l’équithérapie est une pratique innovante entraînant un réel isolement  du professionnel.

Stratégie

 
Chaque professionnel est inclus dans un projet global d'accompagnement

Chaque professionnel est inclus dans un projet global d’accompagnement.

A l’époque de son installation parisienne, Né’HOM représentait en terme d’activité :
Un travail du lundi au vendredi lors des périodes scolaires avec un rythme d’environ 6 prises en charge par jour réparties dans différents territoires : Rueil-Malmaison, Buc, Bailly et Bessancourt.

 

Cela comptabilisait alors environ 100 personnes suivies en prise en charge de groupe et en individuel.
Il y avait alors 7 intervenants et un partenariat

avec une communauté d’agglomération qui nous avait

permis l’installation dans un pôle gériatrique d’activité

d’équithérapie.


Cette pratique était innovante et le réseau était le

premier au niveau national à répondre à ce besoin

d’évolution du public.

Aujourd’hui et cela depuis 2013, Né’HOM s’est déplacé en région toulousaine et a pris une forme associative en 2016 afin de correspondre au mieux aux politiques sociales locales.
L’équithérapie est la toile de fond du projet. Né’HOM propose aujourd’hui d’intégrer cette pratique dans une démarche globale. Chaque personne accompagnée bénéficie d’un cadre contenant maintenu par :
- l’échange entre professionnels
- la mutualisation des outils de travail et de gestion
- la pérennité des contrats avec les écuries partenaires
- la possibilité d’ouvrir des champs dépassant le cadre du soin, de l’éducatif, du thérapeutique…

Chacun des professionnels du réseau est signataire d'une charte de pratiques de Né'HOM

 

Réseau

Le grand essor des pratiques en médiation équine nécessite une harmonisation entre les professionnels 

Le réseau Né’HOM a pour finalités principales :
• Légitimer la pratique en médiation équine et la développer afin qu’un plus grand nombre puisse en bénéficier.
• Rendre accessible les activités de médiation équine en milieu ouvert. Ce cadre permet une mixité sociale favorisant la socialisation des personnes vulnérables ou en marge.
• Accompagner de manière adaptée et évolutive chaque patient grâce à des outils et des échanges entre les professionnels accompagnant la personne.
• Créer une dynamique dans le secteur permettant la valorisation du territoire, la création d’emplois et la sortie de l’isolement des professionnels.


Le grand essor des pratiques en médiation équine nécessite une harmonisation entre les
professionnels afin d’être cohérent pour le public accueilli, de mettre en place un cadre de
travail sécuritaire et sécurisant, mais aussi de prévenir l’épuisement professionnel.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus concrètement, Né’HOM se donne pour objectif :
• de proposer une activités adaptées en équithérapie tout au long de l’année
pour
permettre à un large public d’avoir accès à ces pratiques par un accompagnement vers un financement possible des pouvoirs publics : écrits, devis et participation à des réunions pluridisciplinaires afin de communiquer sur les objectifs des séances.

• de développer des temps d’accueil durant des stages lors des petites vacances scolaires et lors de la période d’été afin d’axer sur des évolutions de prises en charge par des thématiques particulières, une dynamique de groupe ou pluridisciplinaire.
• de garantir l’accessibilité des centres équestres partenaires en créant des outils et en travaillant une cavalerie adaptée aux besoins de chacun.
• Mettre en place des journées de communication telle que la journée portes ouvertes en juin de chaque année mais aussi en étant présent sur des évènements locaux et nationaux.
• Permettre la continuité et l’inclusion des prises en charge en équithérapie vers des pratiques équestres, soignantes ou adaptées : Ethologie, Gestalt thérapie, Educateurs à domicile…

Un réseau autour des pratiques en médiation équine

6 rue de Plaisance

31000 Toulouse

www.nehom.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now